C'est un sport de pleine nature où l’on suit des rivières généralement encaissées dans des gorges ou sinuant entre les falaises, sans embarcation mais équipé de combinaison néoprène, baudrier, casque, corde et chaussures.

Cette activité sportive consiste à :

Principalement marcher sur un terrain varié dans le lit du cours d’eau ou en dehors. D’un point de vue motricité, c’est un peu plus exigeant que faire ses courses au drive ! Progresser dans cet environnement d’eau, de blocs et rochers nécessite prudence et un peu d’agilité.

Nager dans l’eau limpide comme une truite.

Sauter gaiement dans les vasques de plus ou moins haut.

Glisser joyeusement dans les cascades quand elles ont la forme de toboggans.

Descendre sur corde quand on ne peut ni sauter, ni glisser ; en rappel ou parfois en tyrolienne mais toujours avec le sourire !

Pas de panique, il y en a pour tous les niveaux ! La difficulté d’un canyon va dépendre principalement de la durée de l’effort, la hauteur des cascades et de la quantité d’eau :

La durée de l’effort : Entre une petite promenade ludique et rafraîchissante ou un canyon extrême, il y a peu de différence dans le fond ; la plupart du temps il s’agit toujours de marcher, nager, sauter, glisser et descendre sur corde. Mais si cela dure des heures, ça sera beaucoup plus fatiguant. C’est donc surtout vos aptitudes physiques qui vont déterminer si vous êtes capables d’une petite session de quelques heures ou une grosse journée.

La difficulté verticale : La Nature a sculpté des cascades plus ou moins hautes supposant des descentes sur corde, des toboggans ou des sauts plus ou moins imposants. Sachez que les sauts et les toboggans ne sont jamais obligatoires. Soit il est possible de les contourner facilement en marchant, soit ce n’est pas possible et dans ce cas nous pourrons toujours vous aider à descendre avec une corde, ce qui, faites nous confiance n’est pas très compliqué ! Ce qui est imposé, c'est donc de devoir franchir une certaine hauteur quand il n'y a pas de contournement possible. Cette hauteur obligatoire est propre à chaque canyon et est indiquée sous le terme “Cascade Max” dans les descriptions des canyons. Afin que la session reste agréable pour vous, il est néanmoins préférable de savoir sauter une certaine hauteur selon la difficulté du canyon : environ 1m pour les canyons Verts, 2m pour les Bleus, 3m pour les Rouges et 4m pour les Noirs.

La difficulté aquatique : Liée au débit de l’eau et aux conditions météorologiques. Cette variable naturelle a une influence considérable. Nous veillerons à ce que les conditions soient confortables pour tous, notamment pour les moins sportifs et tout particulièrement pour les très légers à partir de 8 ans, plus sensibles au débit. Habituellement les débits sont faciles mais il arrive quelquefois qu’ils soient plus conséquents. Et certains canyons sont par nature plus aquatiques que d’autres. Certaines sessions pourront donc être un peu plus sportives mais toujours avec une sécurisation optimale. Dans des conditions de très gros débit, même un petit canyon réputé facile peut devenir très technique et réservé aux experts. Et si il y a trop d’eau, le canyon devient impraticable, il faudra renoncer et annuler la sortie...

Pour vous aider dans votre choix, une couleur représentant la difficulté est attribuée à chaque canyon. Les Verts sont les plus faciles, puis les Bleus, les Rouges et enfin les Noirs, les plus difficiles.

Si vous réservez pour un groupe, consultez tous vos coéquipiers pour vous mettre d’accord ensemble sur un niveau de difficulté et un parcours en adéquation avec les capacités de chacun pour ne mettre personne dans une situation inconfortable.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations supplémentaires, nous sommes disponible pour répondre à vos questions. Vous pouvez également consulter la Foire Aux Questions.

DifficultéDescriptionÂge minimumCapacités sportives requisesExpérience demandée

Canyons Verts

Ce sont les canyons les plus faciles, de petites promenades ludiques et rafraîchissantes à la demi-journée. Les cascades ne sont pas très hautes et faciles à franchir.8 ansAccessibles aux moins sportifs. Savoir nager sans être nécessairement un nageur olympique. Sauter de 1m de haut dans l’eau. Faire une randonnée de quelques kilomètres avec un peu de relief.Accessibles aux débutants qui n’ont jamais pratiqué.

Canyons Bleus

Canyons toujours en demi-journée. Les cascades sont un peu plus hautes avec initiation en descente sur corde.

12 ans

Savoir nager en étant à l'aise dans l'eau même si il y a un peu de courant. Sauter de 2m de haut dans l’eau. Savoir monter et descendre d’une échelle. Faire une randonnée de quelques heures avec du relief.

Accessibles aux débutants qui n’ont jamais pratiqué.

Canyons Rouges

Exclusivement des canyons à la journée. Les marches d’approche et de retour peuvent être conséquentes. Les cascades atteignent fréquemment les 10m.14 ansSavoir nager en étant à l'aise dans l'eau même si il y a du courant. Sauter de 3m de haut dans l’eau. Vous êtes prêt(e) à relever le défi de descentes en rappel jusqu'à 10m avec un peu d'aide et d'encouragement si besoin. Si vous êtes capable de monter les escaliers en courant jusqu’au 5ème étage sans ralentir, vous avez largement les aptitudes physiques requises !Il est fortement recommandé d’avoir déjà pratiqué, toutefois si vous êtes très sportif et certain d’être à l’aise avec l’eau et la hauteur vous pouvez vous lancer dans un canyon rouge pour une première expérience.

Canyons Noirs

Ce sont de gros canyons très longs ou très verticaux ou les deux à la fois !16 ansSavoir nager en étant à l'aise dans l'eau même si il y a du courant. Sauter de 4m de haut dans l’eau. Les descentes en rappel ne vous posent pas de problème. Vous êtes très sportif(ve) et très endurant(e). Vous avez le goût pour les efforts longs et le dépassement de soi.Une expérience en canyoning et notamment en rappel est indispensable.

Les activités sont ouvertes à tous, sous réserve de répondre aux conditions suivantes. Il est demandé aux participants de prendre connaissance et d'approuver ces conditions de sécurité :

  • Pour le canyoning, tous les participants doivent impérativement savoir nager et savoir s’immerger sans avoir peur de l’eau.

  • Vous devez vous munir du matériel demandé indiqué dans les fiches descriptives des parcours et obligatoirement de chaussures de sport à lacets en bon état qui protège bien les pieds des chocs. Les sandales, ballerines, aquashoes et autres chaussures légères ne protégeant pas suffisamment les pieds sont totalement proscrites.

  • Avoir un peu peur du vide est naturel mais vous ne devez pas être sujet à un vertige pathologique.

  • Vous ne devez pas faire l’objet d’une contre indication médicale pour l’activité choisie et être en bonne condition physique.

  • Vous devez respecter l’âge minimum, les capacités sportives requises et l’expérience demandée pour chaque activités.

  • Lors de la sortie, vous devez être en pleine possession de vos moyens et ne pas être en état d'ébriété, sous l'effet de stupéfiants ou en état de fatigue.

  • Les enfants de moins de 12 ans doivent obligatoirement être accompagnés d’un adulte.

  • Une autorisation parentale est obligatoire pour tout mineur non accompagné de son tuteur légal.

  • Vous devez respectez les consignes de sécurité prodiguées par le moniteur.

  • Les participants acceptent les risques liés à l’environnement naturel qu’ils vont parcourir et sont conscients de la seule obligation de moyen relative à la sécurité incombant au professionnel.

  • Si vous ne faites pas l’objet d’une contre-indication médicale, mais que vous êtes dépendant de soins ou de traitements médicaux spéciaux particuliers, ou encore que votre état de santé nécessite une attention particulière (asthme, diabète, handicap, phobie, blessure récente…), vous devrez impérativement en informer le moniteur avant le départ de l’activité.

  • Les activités sont déconseillées aux femmes enceintes quelques que soit le stade de la grossesse.

  • Les activités sont déconseillées aux personnes sujettes à des difficultés respiratoires, à des difficultés cardio-vasculaires, à une obésité pathologique, aux crises de tétanie, aux crises d’épilepsie, etc...

L'arrêté interministériel du 25 avril 2012 portant application de l'article R. 227-13 du code de l'action sociale et des familles précise que dans le cadre des séjours de vacances, des accueils de loisirs et des accueils de scoutisme, le canyonisme fait partie des activités physiques nécessitant des conditions particulières. La pratique du canyoning peut être subordonnée à la fourniture soit :

  1. D'un document attestant de l'aptitude du mineur à : effectuer un saut dans l'eau ; réaliser une flottaison sur le dos pendant cinq secondes ; réaliser une sustentation verticale pendant cinq secondes ; nager sur le ventre pendant vingt mètres ; franchir une ligne d'eau ou passer sous une embarcation ou un objet flottant. Ce test peut être réalisé en piscine ou sur le lieu de l'activité. Dans les cas prévus en annexe au présent arrêté, ce test peut être réalisé avec une brassière de sécurité. Ce document est délivré par une personne répondant aux conditions prévues aux 1°, 2° et 3° de l'article R. 227-13 susvisé dans les disciplines suivantes : canoë-kayak et disciplines associées, nage en eau vive, voile, canyonisme, surf de mer et natation ou par une personne titulaire du brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique.
  2. D'une attestation de réussite au test commun aux fédérations ayant la natation en partage répondant au moins aux exigences définies au 1 ci-dessus.
  3. D'une attestation scolaire " savoir-nager " délivrée en application de l'article D. 312-47-2 du code de l'éducation.

Le moniteur de canyoning peut, préalablement au déroulement de l'activité concernée et complémentairement à la présentation de l'une des attestations mentionnées ci-dessus, tester l'aisance aquatique des participants dans les conditions de pratique.

Selon l’annexe 4 de l’arrêté interministériel du 25 avril 2012, pour les mineurs de moins de 12 ans, l'activité est limitée aux canyons d'une cotation maximale v2 a2 EII en référence aux normes de classement technique de la fédération française de la montagne et de l'escalade. Le canyon N°1 Ruisseau d’Audin cotée v2 a2 EII est donc accessible aux moins de 12 ans en ACM.

Toujours selon cette même annexe 4, chaque groupe de mineurs est accompagné d'au moins deux adultes.

Selon l’arrêté préfectoral N° 2016-852, tout groupe de pratiquants ne peut excéder 8 personnes, encadrement non compris. La notion d'encadrement doit être entendue comme toute personne exerçant professionnellement ou bénévolement, titulaire d'un diplôme en canyoning. Autrement dit si l'accompagnateur du collectif de mineur n’a pas de prérogatives pour encadrer du canyoning, le groupe ne peut excéder 8 personnes accompagnateur(s) inclu(s).

Selon la Circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 relative à l’organisation des sorties scolaires, l'activité de canyoning, présentant des risques particuliers, ne doit pas être pratiquée dans les écoles maternelles et primaires.